Fiches « Bonnes pratiques »

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous : Mot de passe :

S’adressant aussi bien aux chercheurs, qu’aux gestionnaires de l’eau ou aux étudiants, cet ouvrage propose une vision transversale et pluridisciplinaire des enjeux et des démarches de la gestion de l’eau en milieu rural, mais aussi des données, des outils et des méthodes.

Les effets du changement climatique se font déjà ressentir sur le bassin Adour-Garonne et se traduisent par une pression sur les ressources en eau en période d’étiage de plus en plus forte. Si rien n’est fait, le déficit hydrique actuel de l’ordre de 200 à 250 millions de mètre cube actuel pourrait atteindre entre 700 millions et 1,2 milliard de mètre cube en 2050,

Cet ouvrage de l’ADEME apporte un éclairage particulier sur la nature en ville : il est centré sur ses effets. L’un des chapitres traite des inondations, un autre de la qualité de l’eau. À travers

Les multiples effets du changement climatique sur les ressources en eau sont de plus en plus visibles que ce soit au niveau mondial, national ou local. Ainsi, la sècheresse est de plus en plus fréquente et de nombreux domaines sont impactées par ce manque d’eau :

Ce guide propose un panorama de solutions et de mesures pour les établissement hôteliers afin qu’ils puissent mieux s’équiper et sensibiliser les employés et clients aux économies d’eau.

Ce guide de référence sur la participation fait état de 13 méthodes pouvant être utilisées pour intégrer le public à la décision. Le praticien y trouvera des réponses et des solutions pratiques.

Ce rapport repose sur un travail collectif de recherche d’experts sur la consommation d’eau potable en Gironde pour mieux évaluer l’évolution future de la demande dans le département.

« Déjà à l’œuvre, le changement climatique affecte la disponibilité des ressources hydriques, en particulier pour les besoins agricoles. Face aux risques de sécheresses estivales plus sévères, des projets de stockage de l’eau hivernale se multiplient pour satisfaire la demande d’irrigation.

Dans un objectif de mieux protéger les Français face aux évènements climatiques extrêmes, mais aussi de construire la résilience des principaux secteurs de l’économie face au changement climatique, le ministère de la transition écologique et solidaire a publié son deuxième Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC 2018-2022).