Les Rencontres de la Plateforme

Des chercheurs et des acteurs de la gestion de l’eau se présentent et témoignent.

La plateforme des bonnes pratiques pour l’eau du grand Sud-Ouest mobilise un beau réseau d’experts et d’usagers autour de notre thème prioritaire qui est l’adaptation aux effets du changement climatique sur l’eau. Nous avons rencontré de nombreuses pépites parmi nos contacts et nous avons souhaité les faire connaître, pour créer du lien, et faire connaître leurs travaux ou réalisations, pour diffuser des références (c’est notre mission !).

Nous avons imaginé pour cela « Les Rencontres de la Plateforme » :

  • Ce sont de courtes rencontres, d’une durée d’une heure, positionnées dans le moment incertain situé entre la fin du déjeuner et la reprise du boulot.
  • Notre invité, un chercheur ou un grand témoin, se présente et évoque ses travaux et réalisations.
  • Puis les participants, venus de tous horizons, réagissent et lui posent des questions sur les sujets abordés.

Les rencontres sont destinées à faire connaître des chercheurs et chercheuses ou des acteurs de l’eau, ainsi que les résultats de leurs travaux et réalisations, afin d’en assurer la dissémination, ce qui est justement la mission de la Plateforme. Nous avons déjà reçu :

Prochaine rencontre :

Marielle Montginoul – 25 mars 2023

Marielle Montginoul est directrice de recherche en économie à l’UMR G-Eau de Montpellier. Sa thèse en économie, passée en 1997, préfigure en partie la grande diversité de ses futurs axes de recherche. Elle s’intitulait : « Une approche économique de la gestion de l’eau d’irrigation : des instruments, de l’information et des acteurs ». Marielle Montginoul conduit à la fois des travaux de recherche et des travaux d’expertise dans le domaine de l’eau avec une vocation d’appui aux politiques publiques. Au demeurant, elle est désormais présidente du Conseil Scientifique du Comité de Bassin Rhône Méditerranée.

Ses travaux passés et présents portent plus spécifiquement sur la demande en eau (des ménages et des agriculteurs) dont elle étudiez les formes et les déterminants. Elle a par exemple étudié l’intérêt des réseau d’eau brute, les forages privés, les compteurs connectés, les facteurs explicatifs de la consommation domestique d’eau. Elle cherche les manières d’influer sur cette demande pour imaginer la gestion de l’eau face aux tensions qui se présentent à nous aujourd’hui et demain avec des demandes croissantes et des ressources décroissantes.

Elle analyse ainsi les outils économiques existants et cherche à les rendre plus performants. Pour cela, elle exploite des données d’enquêtes réalisées par vos étudiants et par elle-même, auprès d’usagers de l’eau et auprès des services d’eau potable de grandes collectivités (à Nantes, Montpellier, Perpignan). Elle recourt également aux outils de l’économie expérimentale et aux scénarios de prospective pour contribuer à l’adaptation à ces situations de pénurie d’eau actuelle et futures.

La présentation de Marielle Montginoul est accessible ici.

Kevin CAILLAUD – 28 avril 2023

Kevin Caillaud est sociologue. Il travaille sur les questions de gouvernance et de territorialisation de l’action publique, de mutation des services publics et de changement des pratiques sociales et professionnelles, dans le domaine environnemental et la gestion des infrastructures (eau et déchets notamment).

Après sa thèse de sociologie réalisée sous la direction de Rémi Barbier au sein de l’UMR GESTE , il a mené l’évaluation des effets du passage à la redevance incitative « déchets » du Grand Besançon (Ademe). Après un passage au LATTS (UMR CNRS 8134) il revient en 2016, à l’UMR GESTE pour une étude sur les conditions d’élaboration des politiques tarifaires des services d’eau potable en France et en Europe, avec une focale sur la tarification progressive et les dispositifs d’accès social à ces services. En 2018, il collabore à des recherches sur la précarité énergétique et les stratégies d’adaptation des ménages (BESCB, Toulouse) pour l’Observatoire National de la Précarité Energétique et sur le métier d’artiste plasticien (UMR CNRS SAGE 7363, Strasbourg).

Il est actuellement Chargé de recherche titulaire (2019) au sein de l’unité ETBX (Irstea), où il développe des travaux sur la gestion patrimoniale des infrastructures d’eau. Il enseigne depuis 2014 dans différentes Ecoles et Universités françaises : Science Po Strasbourg, Ecoles des Mines ParisTech, Ecole d’Urbanisme de Paris, Institut Francilien de Sciences Appliquées. Ses enseignements portent sur : la sociologie de l’action publique / analyse des politiques publiques, les relations villes-environnement, les services publics, l’analyse des controverses, la méthodologie (enquête, rédaction, communication-restitution).

Enfin, il est membre du comité de rédaction des revues académiques Flux et Review of Agricultural, Food and Environmental studies (RAFE).

Bernard LEGUBE – 15 novembre 2023

Bernard Legube est président du Conseil Scientifique du Comité de Bassin Adour Garonne et professeur émérite de l’Université de Poitiers (ENSI-Poitiers, unité de recherche IC2MP). Il est également membre et administrateur d’Acclimaterra et de l’Agence Régionale de la Biodiversité de Nouvelle Aquitaine. Au-delà de son expérience sur les questions d’impact du changement climatique sur la ressource en eau, qui motive cette Rencontre, il est aussi spécialiste de la qualité et de la potabilisation de l’eau. Il est vice-président de Hésiode Environnement, un laboratoire privé de recherche sur l’analyse des eaux et autres milieux.

 

Bernard Legube est administrateur de la Plateforme des bonnes pratiques pour l’eau du grand Sud-Ouest.

 

Auteur de plus de 300 publications scientifiques, conférences et communications scientifiques, auteur et co-auteur de 11 ouvrages, il a dirigé une trentaine de thèses de doctorat.

 

Il est également docteur honoris causa de la « Vietnam Academy of Science and Technology (VAST) », depuis mai 2023, entretenant des liens étroits avec le monde de la recherche de ce pays, via le consortium de 40 établissements d’enseignement supérieur et de recherche français pour le développement de l’Université des Sciences et Technologies de Hanoï, appelée « Vietnam-France University », qu’il a présidé de 2014 à 2022.

 

Pour compléter son échange avec la plateforme, le Pr Legube met à disposition des internautes cette présentation.

Rémi DECLERCQ – 23 avril 2024

Rémi Declercq est spécialiste de la réutilisation des eaux, de la qualité des eaux et des analyses économiques territoriales, il travaille actuellement sur les approches territoriales d’évaluations environnementales et économiques et sur la mise en place et l’exploitation de pilotes démonstrateurs. Il conduit des actions dans le domaine de l’étude, de la R&D et de l’innovation. Chez ECOFILAE, il dispose maintenant de plus de 50 références sur des projets de réutilisation des eaux en France et à l’international.

 

La Plateforme des bonnes pratiques a été sollicitée à plusieurs reprises sur les questions d’empreinte eau (ou d’analyse de cycle de vie), en particulier par les institutions en charge de la gestion quantitative, qui y voient un outil potentiel d’incitation à un usage plus sobre de la ressource, grâce à une vision globale et synoptique qu’il peut offrir. Bien sûr nous renvoyons nos interlocuteurs vers des projets comme le Water footprint Network ou Water to food. Mais il n’y a rien de tel que d’entendre un expert, comme Rémi Declercq, évoquer les atouts et limites d’un concept qu’il maîtrise bien.

 

Pour compléter son échange avec la plateforme, Rémi Declercq met à disposition des internautes cette présentation.

Alain Dupuy- 21 mai 2024

Plus qu’un hydrogéologue, Alain Dupuy est un expert des eaux souterraines profondes et superficielles, spécialisé dans l’hydrodynamique des systèmes aquifères profonds et les transferts de pression, de masse et d’énergie.

Le Comité de bassin Adour Garonne a clairement identifié la meilleure gestion des nappes comme une voie cruciale pour contribuer au retour à l’équilibre quantitatif et faire face aux enjeux majeurs de gestion de l’eau pour les décennies qui viennent.  Des experts sur ces sujets, il n’y en pas tant que cela, c’est pourquoi l’expertise d’Alain Dupuy est précieuse et que la Plateforme des bonnes pratiques pour l’eau a souhaité l’inviter.

 

Alain Dupuy est directeur de Programme Scientifique Eaux souterraines et Changement global « GESTEAU », et co-directeur du PEPR « OneWater – Eau Bien Commun » (CNRS-BRGM-INRAE).

 

Professeur des universités HDR en hydrogéologie en détachement au BRGM depuis janvier 2024, il a dirigé pendant onze ans l’École Nationale Supérieure en Environnement, Géoressources et Ingénierie du Développement durable (ENSEGID) de l’Institut Polytechnique de Bordeaux (Bordeaux INP) de 2013 à 2023.
Il a notamment piloté le déploiement et la coordination du Réseau Régional de Recherche sur l’Eau en Nouvelle-Aquitaine – R3 NAÏADES, de 2021 à 2024.

 

Enseignant, vulgarisateur, médiateur scientifique, expert, nous donnons à Alain Dupuy carte blanche pour nous parler des nappes du sud-ouest, des expérimentations et de la recherche à leur sujet.

Pour compléter cette Rencontre, Alain Dupuy met à disposition des internautes sa présentation.

Bruno Coupry – 18 juin 2024

Invitation Rencontre de la plateforme avec Bruno Coupry

Cliquez sur ce lien pour vous inscrire à cette rencontre.