Dossiers

Les Solutions fondées sur la Nature relèvent d’une approche par co-bénéfices : elles envisagent le bien-être humain et celui de la biodiversité comme allant de pair.

L’agriculture est le premier usager de l’eau dans le bassin Adour-Garonne, notamment en période d’étiage. Le Changement climatique a pour conséquence pour les systèmes agricoles un recours plus systématique à l’irrigation alors que les débits des cours d’eau en période estivale ne permettent

Dans le contexte du changement climatique, l’utilisation des eaux usées traitées pour l’irrigation des cultures apparaît comme une solution alternative pour allier préservation des ressources en eau et pérennisation de l’agriculture. Très pratiquée dans certains pays d’Europe et du monde mais peu en France,

Les impacts du changement climatique sur les paramètres météorologiques dans le Sud-Ouest de la France aggraveront la pénurie actuelle d’eau et conduiront à un manque d’eau

En coordination avec les membres de l’Entente pour l’Eau du grand Sud-Ouest, le Comité de Bassin Adour Garonne a adopté son « plan de retour à l’équilibre pour la gestion quantitative de la ressource en eau » le 15 septembre 2021. Ce plan répond en première approche à l’enjeu d’une pénurie d’eau