Recharge de nappe – Bosco Limite (Italie)

MULTI-USAGES, NAPPES

En quelques mots

L’action vise à recharger une nappe superficielle exploitée pour l’AEP et pour l’irrigation. Cette nappe subit une baisse continue de son niveau avec des impacts écologiques induits sur les zones humides associées. Une zone d’infiltration est mise en place dans des zones boisées à vocations multiples (écosystème, bois de feu, truffes, accueil du public).

STRUCTURE PILOTE

N.A.

LIEU

Carmignano di Brenta (Padua) – appelée « Bosco Limite ».

PERSONNE RESSOURCE

Giulia Amato
giulia.amato@etifor.com

CALENDRIER

2007 – Aujourd’hui

COÛT

Le propriétaire reçoit 1500 €/an pour l’accueil du public et 1200 €/an pour le service d’infiltration. Il se paye aussi en bois de feu et bientôt en truffes noires.

FINANCEMENTS

N.A.

RATTACHEMENT VARENNE

Recharge de nappe

REPLICABILITE

Elevée

POUR ALLER PLUS LOIN

Bosco Limite – Descriptif

Contribution au plan de retour à l’équilibre

La recharge de la nappe permet de consolider cette ressource et préserve son utilisation pour les prélèvements AEP et irrigation.

Action réalisée

Création d’une zone boisée d’infiltration sur 2,5 ha avec réseau d’adduction alimenté gravitairement en hautes eaux par la rivière Brenta.  Un bassin de décantation est créé avec 10 chenaux d’infiltration de 93 m chacun. Les zones reboisées ont vocation d’espace naturel ou de fourniture de bois. L’infiltration se fait principalement de septembre à avril.

Potentiel

12 000 m3 infiltrés/an sur 2,5 ha soit 0,48 m3/m2.

Limites de ce retour d’expérience

L’opération est rendue possible par le caractère très filtrant de ce site alluvial. Le volume prélevé en été n’est pas précisé, et le « taux de retour » n’est donc pas connu. La végétation naturelle, en particulier arborée, bénéficie de cette opération.

Dernière modification le 28/09/2022

Ce document a été réalisé avec l’aide financière de :

Retrouvez d'autres références SaFN dans le dossier