Des toilettes sèches à la maison (Toilettes du Monde, 2009)

PARTICULIERS, AEP

2022 | NOTICE, OUVRAGE

Contexte

En un an, chaque personne utilise en moyenne 14 000 litres en tirant la chasse d’eau des toilettes. Des alternatives existent pour économiser de l’eau et réduire la facture des particuliers.

Résumé

Ce guide exhaustif fournit des explications sur les grands principes de l’écoassainissement, une présentation des différents types de toilettes sèches , des précisions sur la gestion des « sous-produits » des toilettes sèches, des informations techniques pour installer des toilettes sèches et des informations plus générales pouvant aider à la réalisation et l’utilisation des toilettes. Le site du Réseau de l’assainissement écologique complète utilement ce guide avec des ressources complémentaires et des conseils pratiques.

  1. Contexte (Ressources, démographie, changement climatique, réglementation, aspects techniques)
  2. Objectifs de l’étude
  3. Périmètre de l’étude, pilotage et gouvernance
  4. Eléments généraux pour présenter le territoire d’étude
  5. Etat des lieux des besoins et des ressources en situation actuelle à l’échelle du territoire (avec approche économique)
  6. Bilan besoin / ressource : prospective en situation future (économies, besoins, pertes vs disponibilité future du mix hydrique)
  7. Mobiliser des ressources complémentaires pour atteindre l’équilibre besoin/ressource dans le futur ?

Date de parution

2009

Auteur

Association Toilettes du Monde

Dernière modification le 12/12/2023

Ce document a été réalisé avec l’aide financière de :

Fiches associées

Faire évoluer les comportements des usagers vers plus de sobriété hydrique est un des leviers identifiés par les gestionnaires de la ressource en eau. Cependant la chose n’est pas aisée.

Le Comité scientifique régional de Nouvelle-Aquitaine, AcclimaTerra, s’est penché sur la Gestion quantitative de l’eau et les usages agricoles sous contrainte climatique.

Dans le cadre du plan d’action pour une gestion résiliente et concertée de l’eau (« Plan eau »), l’État s’est donné pour objectif la réduction de 10 % d’eau prélevée d’ici 2030.