Guide pratique des économies d’eau pour les établissements hôteliers (Smegreg, 2019)

ACTIVITES ECONOMIQUES, AEP

2022 | NOTICE, OUVRAGE

Contexte

Le tourisme représente une activité économique importante sur le bassin versant Adour-Garonne. En 2021, la Nouvelle-Aquitaine était classée 1ère région touristique en 2021 en enregistrant 39 millions de nuitées entre mai  et septembre 2021, suivie de près par l’Occitanie qui enregistrait 38 millions de nuitées pour sa saison.

Cette activité a également un impact sur les prélèvements en eau avec des consommations dans l’hôtellerie haut de gamme pouvant atteindre 600 litres par jour et par chambre.

Résumé

Ce guide propose un panorama de solutions et de mesures pour les établissement hôteliers afin qu’ils puissent mieux s’équiper et sensibiliser les employés et clients aux économies d’eau.
Le guide propose 4 types d’actions simples et peu coûteuses permettant de réaliser des économies d’eau de façon significative.

  1. ADOPTEZ des gestes simples et des règles de bon sens
  2. INSTALLEZ des matériels hydro-économes
  3. SENSIBILISEZ vos clients et vos salariés à un bon usage de l’eau
  4. PRIVILÉGIEZ des matériels électroménagers hôteliers économes

Petit plus

  • Le guide renvoie vers le site jeconomiseleau permettant de découvrir d’autres solutions potentielles.

Date de parution

2019

Auteur

Smegreg

Contacts

Syndicat Mixte d’Etude et de Gestion de la Ressource en Eau du département de la Gironde
05 57 01 65 65
contact@smegreg.org

Dernière modification le 15/09/2022

Ce document a été réalisé avec l’aide financière de :

Fiches associées

Les multiples effets du changement climatique sur les ressources en eau sont de plus en plus visibles que ce soit au niveau mondial, national ou local. Ainsi, la sècheresse est de plus en plus fréquente et de nombreux domaines sont impactées par ce manque d’eau :

« Déjà à l’œuvre, le changement climatique affecte la disponibilité des ressources hydriques, en particulier pour les besoins agricoles. Face aux risques de sécheresses estivales plus sévères, des projets de stockage de l’eau hivernale se multiplient pour satisfaire la demande d’irrigation.

L’eau douce, bien que considérée comme une ressource renouvelable, devient de plus en plus rare et menacée. Or elle constitue un élément indispensable à la vie humaine et à l’activité économique. En effet, chaque aliment que nous mangeons, chaque produit que nous utilisons, requièrent une certaine quantité d’eau pour leur production.