Recherche de plans d’eau susceptibles d’assurer un soutien d’étiage (87)

MULTI-USAGES, SFN

En quelques mots

Cette étude vise à tester la méthode de sélection les plans d’eau aptes à assurer un soutien d’étiage et à optimiser l’utilisation du débit et du volume disponibles.

STRUCTURE PILOTE

Syndicat mixte du bassin versant de la Vienne (EPTB Vienne)

LIEU

Bassin versant de la Vienne

PERSONNE RESSOURCE

Stéphane Loriot, directeur de l’EPTB Vienne

CALENDRIER

2020

COÛT

N.A.

FINANCEMENTS

N.A.

RATTACHEMENT VARENNE

Mobilisation des retenues existantes

REPLICABILITE

Moyenne

POUR ALLER PLUS LOIN

Étude non diffusée

Contribution au plan de retour à l’équilibre

Les volumes libérés assurent un soutien d’étiage, réduisant la pression (usages, milieux) sur le cours d’eau.

Action réalisée

La sélection des plans d’eau pouvant potentiellement assurer un soutien d’étiage repose sur les 4 critères suivants :

  • Les plans d’eau doivent être sans usages.
  • Les plans d’eau doivent être localisés en tête de bassin versant (rang de Strahler compris entre 1 et 3).
  • Les plans d’eau doivent avoir une superficie égale ou supérieure à 5 hectares, garante d’un volume suffisant pour assurer un soutien d’étiage sur plusieurs semaines.
  • Les plans d’eau ne doivent pas être en amont d’un chapelet d’étangs qui capteraient les débits délivrés.

Finalement, un seul plan d’eau a été retenu pour tester les modalités de soutien d’étiage. Le débit de soutien d’étiage, pendant 4 à 6 semaines, est calculé pour un débit minimum égal à la moitié du Débit Minium Biologique (lui-même pris égal au 10ème du module). Le débit délivré = 20% du débit minimum = 1% du module. Ce choix garantit une dilution correcte du débit délivré depuis l’étang dans le débit de la rivière. La moitié du volume utile du plan d’eau est consacré au soutien d’étiage. Le reste est préservé dans le plan d’eau pour éviter de le vidanger.

Potentiel

Le soutien d’étiage retenu = 1% du module pendant 4 à 6 semaines.

Limites de ce retour d’expérience

Difficulté pour :

  • Constituer la base de données.
  • Sélectionner les plans d’eau.
  • Démarcher les propriétaires.
  • Coordonner l’ensemble des acteurs concernés en Limousin.

Complexité de mise en place, de gestion et de suivi fin du soutien d’étiage.

Dernière modification le 28/09/2022

Ce document a été réalisé avec l’aide financière de :

Retrouvez d'autres références SaFN dans le dossier