Guide d’aide à la décision pour la mise en œuvre d’un projet de REUT

MULTI-USAGES, REUT

2023 | NOTICE, OUTIL

Face aux effets du changement climatiques sur les ressources en eau, la Réutilisation des Eaux Usées Traitées (REUT) apparaît comme une solution d’adaptation. Elle ne doit pas être conçue comme une fin en soi permettant l’émergence de nouveaux usages, mais viser à réduire la pression sur des ressources surexploitées et sensibles. Or, l’utilisation des eaux usées traitées pour des usages spécifiques en France est très peu développée, contrairement à d’autres pays (Espagne, Israël, …) comme l’avaient constaté les Assises de l’eau (2018-2019). La mise en place et l’évolution de la règlementation, ou encore la formation de comités de travail d’envergure nationale témoignent pourtant du dynamisme croissant autour de cette thématique. Le gouvernement a d’ailleurs décidé, lors des assises de l’eau, de favoriser la valorisation des eaux non conventionnelles (eaux usées traitées et eaux de pluie) avec un objectif de tripler le volume utilisé d’ici 2025. Ceci étant, la mise en place d’un projet de réut de A à Z est complexe et nécessite une organisation solide et une volonté sans faille pour surmonter de nombreux obstacles.

Résumé

La REUT constitue un levier majeur de l’économie circulaire de l’eau qui nécessite, au regard de sa complexité, de sa multidisciplinarité et de ses problématiques multi-échelles (territoire, filières, risques et acteurs), une bonne compréhension de ses enjeux, limites et freins.

Ce guide s’adresse avant tout aux maîtres d’ouvrage des futurs projets de REUT ou à tout acteur ayant la volonté de s’impliquer ou d’impulser la mise en œuvre d’un projet dans le périmètre géographique de l’arc méditerranéen. Il a été produit dans le cadre du projet NOWMMA (New process for Optimizing Wastewater reuse from Mauguio to the Mediterranean area). Pensé comme un guide d’aide à la décision pour la mise en œuvre d’un projet de REUT, il fournit aux lecteurs des connaissances préalables et générales sur la réutilisation des eaux usées traitées. Son objectif est de lui permettre d’assimiler les enjeux, les freins et les limites mais aussi les différentes spécificités de ce levier d’adaptation au Changement climatique, du montage du projet à l’exploitation des futures installations.

Introduction
1- La réutilisation des eaux usées traitées (REUT)
2- Connaissances préalables
3- Traitement
4- Viabiliser un projet de REUT
5- Freins à la mise en œuvre des projets de REUT
6- Exemple d’installation de REUT
7- Conclusion
8- Données bibliographiques
Remerciements

Auteur

BRL Ingénierie

Date

2022

Contacts

Pierre Savey, BRL Ingénierie
Pierre.savey@brl.fr

Delphine Marty, BRL Ingénierie
Delphine.marty@brl.fr

Dominique Bakour, BRL Ingénierie
Dominique.bakour@brl.fr

Dernière modification le 26/03/2024

Ce document a été réalisé avec l’aide financière de :

Fiches associées

Faire évoluer les comportements des usagers vers plus de sobriété hydrique est un des leviers identifiés par les gestionnaires de la ressource en eau. Cependant la chose n’est pas aisée.

Le Comité scientifique régional de Nouvelle-Aquitaine, AcclimaTerra, s’est penché sur la Gestion quantitative de l’eau et les usages agricoles sous contrainte climatique.

Dans le cadre du plan d’action pour une gestion résiliente et concertée de l’eau (« Plan eau »), l’État s’est donné pour objectif la réduction de 10 % d’eau prélevée d’ici 2030.