Le centre de ressources des « Bonnes pratiques pour l’eau »

Dans de nombreuses régions du monde soumises à une forte variabilité hydroclimatique, les retenues d’eau sont considérées comme une solution pour sécuriser la ressource

Tout autant que la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’adaptation aux dérèglements climatiques est une urgence pour la région Nouvelle-Aquitaine,

Comment gérer les eaux pluviales dans un projet d’aménagement ? De plus en plus de documents d’urbanisme imposent des règles pour la gestion des eaux pluviales et les acteurs concernés peinent

Le renforcement des compétences des collectivités, la fusion récente des EPCI, les enjeux de transition énergétique et écologique, la multiplication des projets de territoires pour l’eau (SAGE et PTGE)

Le programme OGAYA (Ancien ATINA en Occitanie et ATIOC en Nouvelle-Aquitaine) est un programme d’accompagnement technique des irrigants du bassin Adour-Garonne.

L’application CANARI (Climate ANalysis for Agricultural Recommandations and Impacts) est un portail Web destiné aux acteurs agricoles, permettant de calculer et visualiser directement en ligne plus d’une centaine d’Indicateurs Agro-Climatiques (IAC) couvrant les besoins des différentes filières agricoles.

La REUT constitue un levier majeur de l’économie circulaire de l’eau qui nécessite, au regard de sa complexité, de sa multidisciplinarité et de ses problématiques multi-échelles (territoire, filières, risques et acteurs), une bonne compréhension de ses enjeux, limites et freins.

L’augmentation des phénomènes extrêmes comme les inondations ayant des conséquences de plus en plus visibles sur l’environnement et la qualité de vie en ville, une meilleure maîtrise de l’assainissement et de l’utilisation des eaux pluviales est devenue un des enjeux majeurs de la politique de l’eau des collectivités..

En France, on estime qu’environ 20% de l’eau prélevée ne parvient pas jusqu’au usagers de l’eau potable, soit environ 1 milliard de m3. Cette perte est principale due aux fuites d’eau dans les systèmes de distribution d’eau potable,

Le modèle agricole dit « conventionnel », qui domine à l’heure actuelle, est confronté à de nouvelles pratiques agricoles jugées plus durables et respectueuses de l’environnement. L’agroécologie qui replace les fonctionnalités offertes par les écosystèmes au cœur de la conception des systèmes de production,