fontaine dans une prairie

Appui méthodologique pour l’élaboration du projet agricole dans le cadre d’un PTGE

AGRICULTURE, DEMARCHES TERRITORIALES, GESTION DE LA RESSOURCE

2024 | NOTICE

Aujourd’hui, mener des projets de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE) semble incontournable en vue de faciliter la préservation et la gestion de la ressource en eau. Le gouvernement a pour ambition de déployer sur le territoire national 100 PTGE d’ici 2027. Les questions de la gestion quantitative de l’eau, et notamment celle du partage de la ressource, sont particulièrement sensibles et difficiles à traiter dans les territoires agricoles. C’est dans ce contexte que le GIP LIA (Groupement d’Intérêt Public Lien, Innovation et Agro-écologie) a produit un livre blanc qui se veut être un appui méthodologique pour l’élaboration du projet agricole dans le cadre d’un PTGE.

Résumé

Ce livre blanc a pour objectif de présenter le retour d’expérience et la méthode utilisée pour l’élaboration d’un projet agricole.

Ce guide n’a pas vocation à être une méthode généralisable. En effet, il est avant tout un outil d’accompagnement pour les acteurs d’un territoire qui engagent un travail sur les évolutions de l’agriculture vers l’agroécologie et pour une meilleure gestion de l’eau dans le cadre d’un PTGE.

Afin de construire une méthodologie de travail qui permettra de tendre vers des résultats factuels et partagés, ce guide expose les prérequis pour favoriser la participation des acteurs et la mise en place d’actions sur le terrain. Ainsi les questions de gouvernance (pilotage de la démarche, instance de travail), d’orientations stratégiques et de concertation, ou encore les stratégies d’animation d’une démarche co-construite par des acteurs divers voire antagonistes sont abordées.

L’appui méthodologique de ce guide s’articule autour de trois axes :

  1. La démarche agricole : la caractérisation des exploitations agricoles et leur relation à l’eau
  2. La démarche filière : l’identification des débouchés des productions et leur dépendance à l’eau
  3. Le plan d’action : la proposition d’un cadre stratégique agricole pour le territoire.

Le livre blanc met en évidence, dans la démarche agricole détaillée, la nécessité d’avoir une approche globale et systémique, pour intégrer la problématique de l’eau dans les exploitations agricoles et in fine produire un diagnostic territorial authentique. Ainsi la démarche présentée se décline en 2 phases :

  • Caractérisation des systèmes agricoles : trajectoire d’évolution et liens au territoire. Ce travail passe, notamment, par un échantillonnage représentatif du territoire, la réalisation d’entretiens (démarche, posture de l’enquêteur…) avec des agriculteurs pour aboutir à la caractérisation des exploitations enquêtées.
  • Territorialisation et calcul des besoins en eau : cette phase a pour objectif de transposer les résultats de la 1ere phase à l’échelle du territoire et de construire des scenarii en fonction de la raréfaction de la ressource en eau.

La démarche filière, qui accompagne le volet prospectif de la démarche agricole, doit permettre de cibler les opportunités et les points de vigilance pour le développement de nouvelles productions. La définition du territoire, l’élaboration de la typologie des acteurs économiques, la réalisation d’entretiens basés sur un échantillon représentatif et l’analyse transversale de ces données permettront aux porteurs de projet d’avoir connaissance, entre autres, des filières de proximité, du maillage et de l’organisation des circuits de commercialisation et de transformation ainsi que du potentiel de création de nouvelles filières.

Enfin, le livre blanc aborde la question du cadre stratégique agricole pour le territoire intégrant l’ensemble des enjeux agroécologiques : « Comment s’entendre sur l’évolution de l’agriculture pour qu’elle soit créatrice de valeurs sur un territoire ? Quels dispositifs et moyens publics permettraient d’accompagner les trajectoires des exploitations agricoles ? ». Afin de répondre à ces questions, le document propose des pistes de solutions, des réflexions pour la construction d’un plan d’action opérationnel.

Livre blanc -Page de couverture
carte des PTGE du grand sud ouest

A noter

Ce livre blanc a été écrit en se basant sur le travail mené par le GIP LIA sur le bassin versant du Tescou. Ainsi, en fil rouge du document, sont présentés des focus sur le retour d’expérience de l’étude des besoins agricoles sur le bassin versant de la retenue de Sivens.

Le petit plus

Un soin particulier a été apporté à la réflexion sur le livret d’entretien (annexes 2 et 4).

  1. Prérequis pour favoriser la participation des acteurs du territoire et la mise en place d’actions sur le terrain
  2. Alimenter la concertation par une meilleure connaissance du territoire.
    1. La démarche agricole
    2. Caractérisation des opérateurs des filières de territoire
  3. Passer à l’action : plan d’action descendant ou cadre d’engagement ?

Date de parution

juin 2022

Contact

www.gip-lia.fr

contact@gip-lia.fr

Auteurs

Pauline MOLINIER, Nina CONDECO, Frédéric ROBERT et Bruno LION

Dernière modification le 12/06/2024

Ce document a été réalisé avec l’aide financière de :

Fiches associées

Dans le contexte connu de la raréfaction de la disponibilité de la ressource en eau ainsi que de l’augmentation des besoins et de la demande économique en eau, l’agence de l’eau du bassin Loire Bretagne a construit un outil d’analyse

Face aux défis posés par les impacts des dérèglements climatiques, le projet de recherche européen NATALIE

Le secteur de l’hydrologie urbaine vit une petite révolution. Si depuis le XIXe siècle, la politique en matière d’eau pluviale visait à évacuer rapidement l’eau