Les scénarios  climatiques SSP (CARBONE 4, 2022)

MULTI-USAGES, CHANGEMENT CLIMATIQUE

2022 | NOTICE, OUVRAGE

Le changement climatique modifie la fréquence et l’intensité des phénomènes météo et incidemment influe sur les risques physiques associés à leurs impacts .

Lorsqu’on souhaite évaluer les risques physiques sur un site ou une organisation, il est nécessaire de qualifier la probabilité d’occurrence et l’intensité (ou gravité) de ce risque à travers trois facteurs : un facteur « aléa climatique », un facteur « exposition », et un facteur de « vulnérabilité » à cet aléa.

Résumé

Une démarche d’adaptation au changement climatique nécessite l’utilisation de projections climatiques issues de scénarios. Dans ses précédents rapports, le GIEC utilisait des scénarios dits RCP, représentatifs des concentrations de gaz à effets de serre. Désormais, il utilise des scénarios SSP qui représentent davantage des trajectoires socio-économiques potentielles. Les nouveaux modèles intègrent à la fois les paramètres économiques futurs et les émissions futures. Ce dispositif apporte 2 éléments complémentaires: deux nouveaux scénarios de réchauffement et une information sur la vraisemblance des scénarios de réchauffement.

CARBONE4 présente avec pédagogie les scénarios et la bonne façon de les utiliser ici.

NB. Depuis la publication de cette notice, un autre article sur le même sujet a été publié par Climat & Anthropocène. Cet article sur les scénarios SSP examine le lien entre scénarios climatiques, croissance économique et décroissance.

  1. Pourquoi utiliser des scénarios climatiques ?
  2. Dans les nouveaux rapports du GIEC, les scénarios RCP font place aux scénarios SSP
  3. Recommandations d’utilisation des scénarios climatiques pour une démarche d’adaptation

Petit plus

  • Le chapitre de recommandations sur l’utilisation des scénarios est très pragmatique.

Date de parution

Juillet 2022

Auteur

Violaine Lepousez, CARBONE4

Maxime Aboukrat, CARBONE4

Dernière modification le 06/05/2024

Ce document a été réalisé avec l’aide financière de :

Fiches associées

Le secteur de l’hydrologie urbaine vit une petite révolution. Si depuis le XIXe siècle, la politique en matière d’eau pluviale visait à évacuer rapidement l’eau

Aujourd’hui, mener des projets de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE) semble incontournable en vue de faciliter la préservation et la gestion de la ressource en eau.

Faire évoluer les comportements des usagers vers plus de sobriété hydrique est un des leviers identifiés par les gestionnaires de la ressource en eau. Cependant la chose n’est pas aisée.