Les trajectoires de diversification des cultures dans les exploitations agricoles en Europe (Revoyron et al., 2022)

AGRICULTURE, PRATIQUES CULTURALES

2022 | NOTICE, ARTICLE

Contexte

Les systèmes de culture diversifiés sont un des piliers des pratiques agroécologiques du fait d’une moindre consommation d’eau, d’un meilleur contrôle des adventices, de la réduction de la pression parasitaire, d’une meilleure régulation des cycles biogéochimiques, ainsi qu’à la résilience économique des exploitations agricoles . Cette diversification reste cependant entravées dans son développement par un puissant phénomène de « verrouillage technologique » des systèmes agroalimentaires autour de quelques cultures majeures.

Malgré cette contrainte, des exemples existent d’exploitants qui ont choisi de diversifier leur assolement. Ces trajectoires alternatives sont cependant assez mal connues et peu documentées dans la littérature scientifique.

Résumé

Cette recherche s’appuie sur des expériences réussies de diversification des cultures dans trois régions d’Europe (Vendée en France, Marche en Italie et Skåne en Suède). Les chercheurs ont particulièrement analysé les raisons et les modalités d’évolution des exploitations agricoles vers des systèmes de culture diversifiés, en vue d’identifier des leviers permettant de favoriser davantage la diversification des cultures.

Les trois types de parcours de diversification des cultures sont identifiées. Les agriculteurs du type 1 se diversifient lentement, sur la base de comparaisons des performances culture par culture. Ils mobilisent peu de ressources externes. Les agriculteurs de type 2 augmentent régulièrement la diversité des cultures en introduisant quelques cultures mineures sur de grandes surfaces. Ils sont animés par des motivations à la fois économiques et agronomiques ou liées au travail, et soutenus par les acteurs en aval qui achètent les cultures. Les agriculteurs de type 3 diversifient rapidement et de manière significative, poussés par des motivations agronomiques sur les avantages de la diversité des cultures pour la succession des cultures. Ils recherchent des marges de manœuvre et de la flexibilité dans leurs décisions en mobilisant une variété de débouchés et de réseaux.

Pour les auteurs, ces résultats invitent à adapter le soutien à la diversification des cultures en fonction des questions agronomiques, économiques et professionnelles que se posent les agriculteurs – en particulier au niveau de la succession de cultures et de l’exploitation. De même, les débouchés des cultures de diversification doivent être pensés en fonction du niveau de soutien externe et de l’autonomie qu’ils permettent aux agriculteurs.

  1. Introduction
  2. Material and methods
  3. Results
  4. Discussion
  5. Conclusion
  6. References

Date de parution

Aout 2022

Auteurs

Eva Revoyron, Marianne Le Bail, Jean-Marc Meynard, Anita Gunnarsson, Marco Seghetti, Luca Colombo

Contacts

Eva Revoyron, eva.revoyron@gmail.com

USCC LEVA, Ecole Supérieure d’Agricultures, 55 rue Rabelais, F-49100 Angers, France.

Dernière modification le 15/09/2022

Ce document a été réalisé avec l’aide financière de :

Fiches associées

Les multiples effets du changement climatique sur les ressources en eau sont de plus en plus visibles que ce soit au niveau mondial, national ou local. Ainsi, la sècheresse est de plus en plus fréquente et de nombreux domaines sont impactées par ce manque d’eau :

« Déjà à l’œuvre, le changement climatique affecte la disponibilité des ressources hydriques, en particulier pour les besoins agricoles. Face aux risques de sécheresses estivales plus sévères, des projets de stockage de l’eau hivernale se multiplient pour satisfaire la demande d’irrigation.

L’eau douce, bien que considérée comme une ressource renouvelable, devient de plus en plus rare et menacée. Or elle constitue un élément indispensable à la vie humaine et à l’activité économique. En effet, chaque aliment que nous mangeons, chaque produit que nous utilisons, requièrent une certaine quantité d’eau pour leur production.