Fiches « Bonnes pratiques »

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous : Mot de passe :

L’agroécologie en tant que discipline scientifique est aujourd’hui bien développée, mais la coexistence de plusieurs visions, que ce soit en termes académiques, de méthodes de recherche ou de pratiques, rend parfois son périmètre et sa définition flous. Toutefois, ses adeptes s’accordent sur le fait que son ambition première est de valoriser les processus biologiques

Le modèle agricole dit « conventionnel », qui domine à l’heure actuelle, est de plus en plus confronté à de nouvelles pratiques agricoles jugées plus durables et respectueuses de l’environnement. L’agroécologie qui replace les fonctionnalités offertes par les écosystèmes au cœur de la conception des systèmes de production,

Le processus de transition agroécologique d’une exploitation agricole se fait en trois phases. Tout d’abord, l’exploitant a besoin d’un temps de maturation afin d’accumuler les connaissances et la confiance nécessaire à la mise en place du projet.

Dans cette publication, les chercheurs ont interrogé plus de 1,000 agriculteurs à travers l’Europe afin de déterminer les caractéristiques des groupes sociaux qui sont souvent ignorés par les services de conseil. Trois grandes catégories d’acteurs ont été identifiées, pour lesquels un accompagnement spécifique est nécessaire : les ouvriers agricoles, les nouveaux entrants en réorientation professionnelles, et les agriculteurs n’adoptant pas les innovations.

Cette recherche s’appuie sur des expériences réussies de diversification des cultures dans trois régions d’Europe (Vendée en France, Marche en Italie et Skåne en Suède). Les chercheurs ont particulièrement analysé les raisons et les modalités d’évolution des exploitations agricoles vers des systèmes de culture diversifiés, en vue d’identifier des leviers permettant de favoriser davantage la diversification des cultures.

Le projet AP3C (Adaptations des Pratiques Culturales au Changement Climatique) est né de la volonté des acteurs du monde agricole du Massif central de ne plus seulement subir les évolutions climatiques

Le dossier du second numéro de Ressources est consacré à la gestion quantitative de la ressource en eau en agriculture. Il présente d’abord un état des lieux de l’agriculture

Les bénéfices de l’agriculture de conservation sur le fonctionnement hydrique des sols sont de plus en plus reconnus mais peu d’études jusqu’à présent se sont attachées à évaluer ces performances environnementales et économiques des systèmes de culture

La production des prairies permanentes étant très dépendante des conditions météorologiques, maintenir une production fourragère adaptée en quantité et en qualité pour les exploitations apparait