Port de la Lune, Bordeaux. ©Oliwan

Un outil interactif pour partager les opérations d’adaptation de Nouvelle-Aquitaine

COLLECTIVITÉS, CHANGEMENT CLIMATIQUE, RETOUR D’EXPÉRIENCE

2024 | NOTICE, OUTIL

Contexte

Tout autant que la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’adaptation aux dérèglements climatiques est une urgence pour la région Nouvelle-Aquitaine, particulièrement fragilisée par de nombreux risques. Depuis 2019, la Nouvelle-Aquitaine a adopté une feuille de route ambitieuse – Néo Terra (1, puis 2) – pour accélérer le changement de trajectoire des politiques publiques et engager les transitions socio-environnementales qui s’imposent. De nombreuses opérations remarquables ont depuis éclos sur le territoire ; elles sont aujourd’hui portées à la connaissance de tous dans un nouvel outil interactif.

Outil de cartographie des opérations d'adaptation Néo Terra

Résumé

La région Nouvelle-Aquitaine met à la disposition du plus grand nombre, sur sa plateforme de ressources territoriales, un outil interactif avec géoréférencement permettant de prendre connaissance de 55 opérations exemplaires d’adaptation, menées sur le territoire par des acteurs publics et privés.

Un simple clic sur la carte de la région permet de découvrir la fiche d’identité de l’opération. Classées par types d’espaces (agricoles, forestiers ou urbains) et/ou par type d’enjeu (chaleur et santé, habitants et culture du risque, ressource en eau et hydrologie, sols et cultures, trait de côte atlantique), ces actions d’adaptation sont accompagnées d’une fiche descriptive téléchargeable qui détaille le projet ainsi que les premiers résultats, les réussites et les obstacles. Les fiches sont également accessibles depuis calaméo.

Cet outil sera régulièrement enrichi de nouvelles actions probantes et aisément multipliables en région et au-delà.

Date de parution

février 2024

Auteur

Région Nouvelle-Aquitaine
Néo Terra

Contact

Jean-François LOUINEAU, service Néo terra
jean-francois.louineau[at]nouvelle-aquitaine.fr

Dernière modification le 27/02/2024

Ce document a été réalisé avec l’aide financière de :

Fiches associées

Faire évoluer les comportements des usagers vers plus de sobriété hydrique est un des leviers identifiés par les gestionnaires de la ressource en eau. Cependant la chose n’est pas aisée.

Le Comité scientifique régional de Nouvelle-Aquitaine, AcclimaTerra, s’est penché sur la Gestion quantitative de l’eau et les usages agricoles sous contrainte climatique.

Dans le cadre du plan d’action pour une gestion résiliente et concertée de l’eau (« Plan eau »), l’État s’est donné pour objectif la réduction de 10 % d’eau prélevée d’ici 2030.