Fiches « Bonnes pratiques »

Le projet SO’Adapt s’inscrit dans le cadre du plan régional d’adaptation de l’agriculture au changement climatique découlant des travaux conduit dans le cadre du Varenne agricole de l’eau.

Les systèmes d’élevage sont très dépendants des conditions climatiques, notamment à travers leur autonomie fourragère. L’agroforesterie, qui présente de multiples bénéfices pour ces systèmes

Le Groupe ICV (entreprise au service des acteurs de la filière viti-vinicole) et l’entreprise TerraNIS développent un outil de pilotage de l’irrigation par télédétection à grande échelle. Basé sur l’analyse d’images satellites Sentinel-2, cet outil permettra un suivi graphique et cartographique simple et rapide de l’évolution de l’état hydrique de la vigne.

Le projet AP3C (Adaptations des Pratiques Culturales au Changement Climatique) est né de la volonté des acteurs du monde agricole du Massif central de ne plus seulement subir les évolutions climatiques

Une étude, confiée à l’UMR G-EAU de l’INRAE de Montpellier, a permis la création en 2017 d’un outil d’aide à l’évaluation des économies d’eau potentiellement réalisables par le renouvellement du système

Dans un objectif de faciliter le déploiement de la réutilisation des eaux usées traitées pour irriguer la vigne par un système de goutte-à-goutte, la première phase du projet Irri Alt’Eau (2013-2015) avait

Les bénéfices de l’agriculture de conservation sur le fonctionnement hydrique des sols sont de plus en plus reconnus mais peu d’études jusqu’à présent se sont attachées à évaluer ces performances environnementales et économiques des systèmes de culture

L’action collective nécessaire pour atténuer le changement climatique et s’y adapter est extrêmement difficile à réaliser, en grande partie à cause des préjugés socio-idéologiques qui perpétuent les représentations